GUIGLO/Réconciliation nationale : Interview avec Tio Louis Serge

0
88
Interview avec Tio Louis Serge

Tio Louis Serge (Président de la commission en charge de la réconciliation et la cohésion sociale ) au conseil régional du Cavally.  ” Nous demandons aux jeunes d’être des modèles de cohésion sociale. ” 

Oscar Goué : Récemment vous avez soutenu une activité de cohésion sociale et de réconciliation entre les leaders de jeunesses du département de Guiglo, qu’est-ce qui vous a motivé ? 

Tio Louis Serge : Merci, alors je suis président de la commission en charge de la cohésion sociale et de la réconciliation au Conseil régional du Cavally, à ce titre nous avons la possibilité avec ledit Conseil d’initier des activités de cohésion. C’est dans ce sens qu’en collaboration avec la Fondation Félix Houphouet-Boigny pour la recherche de la paix nous avons organisé une série de formations dans les sous-préfectures de Kaadé, Nizahon et Bedy-Gaozon dans le but d’amener les jeunes à œuvrer pour la paix et à adopter des stratégies pour un dialogue inter-communautaire en cas de crise. Vous savez que la paix est une préoccupation importante pour nous parce-qu’elle constitue le socle de tout développement économique et social. Cette formation est chapeauté par un tournoi de football dans les sous-préfectures précitées. Nous le faisons pour rapprocher les jeunes et permettre une meilleure cohésion en leur sein.   

Oscar Goué : C’est vrai, la paix précède le développement et l’autonomisation des populations. Avez-vous les moyens de votre politique ?     

Tio Louis Serge : Bien, merci pour la pertinence de cette préoccupation, vous savez Madame le Ministre Anne Désirée Ouloto Présidente du conseil régional du Cavally travaille à mettre à la disposition des jeunes des projets, d’ailleurs elle a même fait venir à Guiglo le Ministre en charge de la jeunesse. Par la suite un plan d’action a été élaboré pour amener les jeunes à avoir des projets. C’est pourquoi nous garantissons que toutes ces actions qui sont menées visent à l’autonomisation de la jeunesse. Là dessus, la Ministre, Présidente de région a si bien indiqué que tout le monde n’est pas appelé à travailler dans l’administration mais par contre on peut donner la possibilité à chaque jeune d’être autonome en lui donnant un projet. Ces leaders de jeunesse qui viennent d’être formé peuvent nous faire confiance .     

Oscar Goué : Nous allons boucler l’entretien, quel message avez vous à l’endroit des leaders de jeunesses du département de Guiglo ?       

Tio Louis Serge : Je leur demande d’être des modèles de cohésion sociale, des ambassadeurs de paix partout où ils seront, d’œuvrer pour la paix en vue d’un avenir meilleur.    

Oscar Goué : Monsieur Tio Louis Serge, je vous remercie.           

Tio Louis Serge : Merci à vous également.    

Interview réalisée Oscar Goué correspondant de la Radio Télévision Presse Wê.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici